Bébé est là, vive maman

Bébé est là, vive maman

Les suites de couches

Edition Robert Jauze

De Gasquet, Codaccioni, Roux, Pourchez, D'Olier

320 pages

Pour quel public ?

* future maman

* professionnel sage femme

* kinésithérapeute

 

Acheté en 2011 pour mon premier accouchement, j'en profite pour le relire. Ce livre est un collectif des excellentes éditions Robert Jauze dont je possède de nombreux ouvrages santé. Pour beaucoup le côté noir et blanc sans fioriture ne facilitera pas la lecture pour les autres c'est un des rares ouvrages à parler de l'après accouchement. L'autre s'appelle " L'après accouchement, tout ce qui vous attend vraiment " de Catherine Sandner et malheureusement n'a pas été écris par un professionnel de santé.

Il faut savoir aussi qu'en tant que kinésithérapeute nous sommes souvent sollicité APRES mais malheureusement rarement AVANT.

 

La première raison c'est que les sages femmes monopolisent le terrain réeducationnel, la deuxième raison c'est le manque de confiance des gynécologues envers notre corporation. Toutefois les kinésithérapeutes ont largement leur place avant ne serait ce que pour des exercices gymniques, le soulagement du mal de dos, la mobilisation du ventre, le drainage des jambes lourdes... Cela participe aussi à l'action de prévention des jeunes accouchées puisque cela permet d'aborder des sujets comme la liste de naissance, l'allaitement, la contraception et autre... au même titre qu'ils seront abordés au décours de la réeducation abdominopelvienne par les patientes.

 

L'après accouchement qu'est ce que c'est ?

C'est tout ce qui survient pendant et après l'accouchement. Cela a fait l'objet pour ma part de deux formations. La première en 2010 avec l'ORREK intitulée " Mta maternité " et la deuxième en 2012 je crois avec le docteur De Gasquet intitulée " Cultures et Périnée ".

 

Dans les magazines, on nous parle de bébés tout beaux tout propres... on nous parle désormais de l'incontinence urinaire qui menace la femme... mais il reste encore de nombreux tabous parmi lesquels l'émission de selles et d'urines pendant l'accouchement ; la constipation souvent chronique de la femme enceinte puis ayant accouchée liée aux hormones, les hémorroïdes, l'incontinence fécale ou aux gaz, la perte de libido chez la femme et plus généralement les difficultés sexuelles auxquelles sont confrontées les jeunes mères [ C'est toujours un déchirement d'entendre des femmes en séance dirent qu'elles se forcent dans la douleur aux rapports pour faire plaisir à leur compagnon ].

 

A ce sujet, le livre rappelle qu'il faut 40 jours normalement d'abstinence sexuelle ( entendons pénétration vaginale ) après un accouchement. C'est un délai religieux mais aussi réparateur. Un tissus musculaire met 6 semaines à se régénérer, une cicatrice externe 21 jours. L'allaitement recommandé pendant 6 mois par les organismes de santé entraine une sécheresse vaginale qui peut entrainer des dyspareunies si vous n'appliquez pas de lubrifiants ( préférer ceux à base d'eau compatibles avec les préservatifs souvent ).

 

Les différents chapitres :

* le modèle contemporain

* le modèle traditionnel

_ la reunion

_ l' afghanistan

* adapté le modèle traditionnel au modèle contemporain : gainer le ventre, refermer le bassin, rester allonger le plus possible 21 jours

* la biologie des suites de couches

* l'hormonologie des suites de couches

* un exemple à la maternité de Flandres

* l'homéopathie et la phytothérapie : recettes pour diminuer les douleurs périnéales, faciliter l'allaitement, faciliter le sevrage, drainer le corps, calmer les coliques du bébé

* avant de descendre de la table accouchement

* vivre avec bébé : les positions à prendre pour s'occuper de bébé. Si vous avez appris l'hygiène lombaire avec votre kinésithérapeute vous n'apprendrez rien de nouveau.

* s etirer : l'importance d'expirer en rentrant le ventre vers le haut en étirant au maximum le corps.

* la sexualite

* les abdominaux : les bons et les mauvais abdominaux.

* la musculation au fil de l'évolution de bébé

* les troubles rachidiens

 

Ce qui est important à retenir de ce livre en dehors du nombre très important des exercices proposés ou à adaptés c'est le fait que notre société ne privilégie pas assez les modèles traditionnels. Si vous lisez le livre, on vous parlera des manipulations faites par les femmes après l'accouchement au Maroc. J'ai eu l'occasion de voir la vidéo de De Gasquet en conférence, c'est impressionnant ! De vraies manœuvre ostéopathiques qui permettent de refermer le bassin et rétablir les déséquilibres ostéo articulaires qui ont eu lieu après l'accouchement.

A ce sujet, il faut savoir que certains ostéopathes Français savent manipuler le bassin pour permettre aux femmes césarisées de vivre un accouchement comme si elles avaient accouché par voie basse. Hésitez pas à demandez à votre ostéopathe.

 

En dehors de ma pratique professionnelle de ce que j'ai pu testé et recommandé aux patients c'est l'ensemble du chapitre sur l'homéopathie et la phytothérapie. Notamment sur la gestion des douleurs périnéales. La frustration de ne pouvoir allaiter et prendre des médicaments efficaces est tel que vous chercherez forcément des méthodes plus compatibles. Aussi vous trouverez dans ce livre des recettes homéopathiques qui fonctionnent et de nombreux conseils pour drainer le corps après l'accouchement.

 

Un très bon ouvrage à lire

Kathleen.

 


Attention :

 

A propos de la fausse inspiration, exercice phare de la méthode De Gasquet, il faut que vous soyez très prudente dans son application. Personnellement, je ne la recommande plus dans les suites de couche après de nombreux débats avec des confrères kinésithérapeutes. Pour le gynécologue De Gasquet, sa méthode permettrait de réduire le diastasis ( écartement des grands droits persistants après l'accouchement ). Pour la majorité des kinésithérapeutes, sa méthode augmenterait le diastasis en sollicitant l'ouverture et l'écartement de la ligne blanche.

Il convient donc d'adopter un esprit critique et éventuellement se faire sa propre opinion en lisant par exemple les excellents ouvrages de Blandine Calais.

 

Sachez qu'actuellement, aucune technique n'a montré son efficacité pour réduire le diastatis.

En dehors d'une opération chirurgicale ( abdominoplastie : compter près de 2500 euros non remboursé par la sécurité sociale ), il est actuellement impossible de réduire un diastasis cicatrisé ( donc après 6 semaines ).

Toutefois, en cabinet, j'ai pu en constaté beaucoup qui n'était pas cicatrisé à 3 mois post partum et certains qui diminuaient après le deuxième accouchement.

 

Vous pouvez limiter le diastasis avec le KTape même si aucune étude sérieuse n'a été faite. Cela ne vous coutera pas plus de 15 euros d'essayer et de vous le faire enseigner par un kinésithérapeute compliant.

Écrire commentaire

Commentaires: 0