Amy Cuddy

Montrez leur qui vous êtes

360 pages

Edition marabout

Support visuel : https://www.ted.com/talks/amy_cuddy_your_body_language_shapes_who_you_are


L'ouvrage :

Destinez au grand public, avec une couverture criarde dans des tons orangés appelant à la féminité : tout dans l'édition française repoussera l'homme, parfois avec un grand "H". Même encore aujourd'hui, il fallait que je sois prisonnière de la SNCF en attente de mon train pour dédaigner le choisir et l'ouvrir. Une fois commencé cependant, je ne l'ai pas lâché. 

Ce livre se présente comme un recueil d'études scientifiques et psychologiques décryptées, traduites, expliquées aux néophytes que nous sommes souvent. Il présente l'ensemble des travaux de recherches d'Amy Cuddy qui a appuyée sa réputation après sa conférence TED ( très intéressant comme site soit dit en passant ). Il pourra intéresser autant l'amateur de Mentalist, ou de Lie To Me que la personne qui cherche à comprendre en quoi le mouvement influence la psyché.

 

En tant que kinésithérapeute, j'ai souvent dit à mes patients " n'enroulez pas les épaules " , " baissez les épaules " ... Je répète ces phrases une quinzaine de fois par jour sans forcément appliquer le conseil à moi même.

Ma justification est toujours la même, un enroulement des épaules vers l'avant s'accompagne d'une élévation de la tête humérale dans la glène qui entraîne un frottement excessif des tendons de la coiffe des rotateurs et à terme une tendinite pour le cas le moins grave [2]. Pourquoi a t'on cette position préférentielle ? Parce que toute position en flexion traduit une sécurité : nous dormons en position fœtale, nous plions le coude contre le corps en enroulant les épaules quand on se cogne, nous plions le genou quand nous tombons à la marche... Et pour les femmes, nous subissons la puberté. Pour certaines, cela se traduit par un manque d'estime de soi ( à ne pas confondre avec la confiance en soi ) et par une augmentation mammaire parfois indésirable dont notre premier réflexe est de le cacher. 

 

Amy Cuddy va plus loin, elle vous explique dans son ouvrage, que si vous gardez cette position en fermeture du corps pendant plus de 5 minutes votre confiance en vous ( c'est à dire l' image de soi à un moment donné [1]) chute et vous renforcez les éléments péjoratifs de votre vie. Aussi explique t'elle à quel point il est important d'être en ouverture comme Wonder Woman, avec les pieds ancrés au sol, les épaules en arrière. Adopter une position en ouverture comme celles présentées dans son ouvrage pendant 2 minutes avant un événement important augmente votre confiance en vous et vous rend à même d'affronter n'importe quelle situation.

 

Elle soulève d'autres points d'études comme un qui m'a beaucoup marqué présentant des tests sur le botox et son lien de causalité avec les émotions. Tout le monde a remarqué que les acteurs qui sont liftés sont moins expressifs à l'écran et retranscrivent moins bien les expressions corporelles que leurs congénères exemptes de chirurgie plastique. 

Apparemment l'injection de botox pour combler les rides influence votre état émotionnel au delà du regard dans le miroir et cela en raison de vos muscles inactivés. Ainsi si vous injectez du botox dans les rides du lion ( entre les sourcils )  vous êtes moins dépressif, plus souriant ; à contrario, vos pairs souffrirons de voir que vous ne comprenez jamais quand ils souffrent parce que vous serez incapable de déchiffrez cette expression de contrariété chez l'autre. Impressionnant, non ?

 


[1] : Lisez dans les pensées de vos interlocuteurs. D. LIEBERMAN

[2] : Réeducation raisonnée de l'épaule opérée et non opérée. B. FORTHOMME ed Frison

Écrire commentaire

Commentaires : 0