Le portage en question ?

Le portage physiologique versus industriel

Votre masseur kinésithérapeute peut vous aider à choisir l'équipement le plus adapté pour porter votre enfant. 

 

Aujourd'hui deux courants s'opposent : il y a ceux qui prônent le portage traditionnel et ceux qui prônent la poussette et éventuellement le portage industriel ( photo ci dessus). 

 

Le gros inconvénient des portes bébés que vous trouverez sur le marché c'est la répartition du poids et la conception. Si vous avez la garanti d'un portage de votre enfant en toute sécurité c'est à dire que votre enfant ne " tombera "  pas, vous n'en avez pas ni de votre santé, ni de sa santé physique et surtout psychologique.

 

Par exemple, il est aberrent de nos jours d'avoir des portes bébés face au monde, c'est à dire son dos contre votre ventre. Un bébé de 3 mois par exemple n'est pas prêt à faire face au vide, ni à l'extérieur d'un point de vue psychologique.

Une autre aberration c'est les hanches de votre enfant. Pendant 9 mois, la maman a porté son enfant dans son ventre, en triple flexion c'est à dire que son dos était enroulée et ses jambes pliées. Et vous à peine sorti du ventre, vous positionnez votre enfant dans un porte bébé où il a les jambes ballantes ( d'autre part cela entraine une mauvaise circulation des jambes de bébé [3] ), les hanches dépliées et les pieds dans le vide. Je vous mets au défi de vous positionner pareil et de vous sentir en sécurité. Imaginez l'attraction Osiris au Parc Astérix pour un bébé de quelques jours ! 

 

L'autre problème vient de votre santé à vous papa ou maman.

Quand vous prenez votre enfant dans un portage industriel souvent vous répartissez mal la charge... Combien de fois en me promenant je vois des parents pensant bien faire qui se bousillent le dos à porter leur enfant presque sur leur taille plutôt que sous le menton ?! Votre dos est important tout au long de votre vie, il est nécessaire de le préserver. Et pour se faire il faut que vous portiez votre enfant sous le menton, au plus prêt de votre centre de gravité ( c'est à dire au nombril ).

 

Toutefois, marquons un bémol avec deux excellents portes bébés physiologiques industriels actuellement sur le marché : Manduca et Ergobaby [1]. Les deux peuvent être utilisés sans peur à partir de 3 à 6 mois. Avant, même si les fabricants ne l'excluent pas, cela reste trop tôt pour votre bébé notamment à cause de l'écartement des hanches et du maintien de la tête.

L'écharpe

Sur la photo ci dessus, on pourrait reprocher que l'anneau est positionné trop bas ce qui entraine une mauvaise répartition du poids du corps du bébé. Par contre la position de l'enfant est bonne. Utiliser un anneau permet d'éviter un nœud en tissus sur l'épaule qui a terme irrite la peau et les muscles trapèzes supérieurs.

Si vous souffrez de tendinopathies d'épaule, c'est bien sur à éviter.

Le portage en écharpe présente de nombreux points positifs :

* rassurer votre enfant par votre odeur et votre présence

* être en position fœtale

* un bercement lui permettant de fabriquer des endorphines [2]

* une diminution des coliques et reflux gastriques [2]

* pas d'encombrement et une facilité de déplacement [ une fois expérimenté le portage de la poussette dans les transports parisiens vous comprendrez ]

* un développement important de la musculature du dos et du cou ( c'est à dire que votre enfant peut être amené à évoluer plus vite d'un point de vue moteur ) : attention toutefois, les enfants européens restent plus fragiles que les enfants de tribus africaines ou asiatiques utilisant le portage depuis des centaines d'années. Aussi je ne vous recommande pas de porter votre enfant dans le dos dès la naissance, attendez qu'il tienne sa tête seul ! ( normalement vers ... )

* facilité d'entretien : laver à 60° souvent elle ressort comme neuve. Laver une poussette ou un porte bébé est bien plus dur.

 

 

Et quelques un négatifs :

* mal fait, le bébé peut tomber

* mal fait, vous aurez mal au dos

* si vous êtes déjà en surpoids, porter votre enfant contraindra de trop vos articulations

 

La première fois que j'ai acheté une écharpe de portage ( 2011 ), mes proches m'ont dit que je ne parviendrais jamais à porter mon bébé avec pendant plus de trois mois. Je l'ai porté pendant 3 ans, certes pas non stop quand il a commencé à marcher mais régulièrement j'avais l'écharpe sur moi pour le porter quand il était fatigué ou voulait dormir. Le pédiatre était étonné par sa tonicité musculaire et son développement moteur. 

Je vous recommande 3 portages ( les noms / vidéos ) pour profiter des joies de le porter jusqu'à cet âge là. Le premier se fera contre le ventre et ce pour assurer un réconfort à l'enfant. Il n'est pas en mesure d'affronter le monde extérieur, il a besoin d'être entouré, près de votre odeur ( souvent plus forte pour la maman qui allaite près des seins ) et surtout en position foetale qui lui rappelle son séjour utérin.

La deuxième commence lors de l'exploration au monde quand le poids se fait plus lourd ( après 5 à 6 kilos ), là je vous recommande de le porter sur la hanche. Enfin quand il est vraiment plus vieux, sur la hanche ou dans le dos sera très bien. Attention toutefois le portage dans le dos pour un européen n'est pas facile à accepter du fait de ne pas voir son enfant.

 

Où apprendre ? Au cours des ateliers de massage bébé que nous vous proposons.

Où acheter et tester ? Salon bébé à paris

Une astuce : l'anneau


Bibliographie :

[1] : avis récupérés au cours de la formation "Prise en charge du torticolis et des déformations du crâne chez le nouveau né "

[2] : Apprenez aux parents le massage bébé et le portage 2ème partie. Isabelle Gambet Drago Profession Kiné n°27 p50-52

[3] : Bébé est là, Vive maman : les suites de couches. Collectif Edition Robert Jauze


Le portage en écharpe et la peur de tomber :

 

Un des défauts majeurs des mamans portant leur bébé en écharpe est de soutenir les fesses du bébé par peur de la chute avec leur main, souvent la main non dominante puisque la dominante sert à donner la main à l'ainé, ou à téléphoner, lire, écrire... etc. 

Une pathologie liée à cette flexion latérale du poignet répétitive ajouté au poids de l'enfant apparait alors : la tendinite de DE QUERVAIN. 

Cette pathologie est extrèmement douloureuse et handicapante. Si vous venez à la développer, sachez qu'elle est irréversible. On n'en guérit pas ! Elle est donc amenée à revenir à d'autres périodes de votre vie et à se chroniciser. Pourquoi ? Parce qu'à force d'inflammer la gaine des tendons extenseurs vous l'épaississer et cet épaississement ne pourra jamais revenir à la normal. 

Aussi en prévention, si vous n'avez pas confiance en vous : NE PORTEZ PAS EN PORTE BEBE ou en ECHARPE. Préférez y le Cosy ou la poussette. 

Pour ceux qui aurait la malchance de développer cette pathologie, je vous recommande de vous faire prescrire une attèle de repos du poignet à ne porter que lors des efforts importants et non quotidiennement 24h/24h et d'appliquer le protocole RICE. Des séances d'ultrasons au cabinet de kinésithérapie peuvent aussi vous soulagez. 

N'attendez surtout pas dès les premières douleurs à la base du pouce.


Écrire commentaire

Commentaires : 0